SAINT JEAN DU BRUEL

C'est une petite commune de plus de 800 habitants, de taille moyenne (environ 400km² ) se caractérisant par un relief de petite montagne à 520m d'altitude. Ce petit village est situé en plein coeur des Cévennes dans l'Aveyron, entre la Lozère, le Gard, et l'Hérault . Il est traversé par une des plus belles rivières de France : la Dourbie; et profite d'un climat méditerranéen, avec des nuits fraîches en été, un printemps doux et agréable ainsi qu'un automne riche en couleurs. 

Deux époques essentielles ont marqué Saint Jean du Bruel :
_ la première est l'empreinte laissée pendant 600ans par les barons et marquis de Roquefeuil
_ la seconde tient au rôle pris par St Jean au coeur des guerres de religions. Pays très connu autrefois pour artisanat : tonnellerie, sabotiers, charronnerie, bourrellerie; St Jean ouvre également ses portes au tourisme dont particulièrement l'été où St Jean accueille énormément de touristes et est très animé avec des concerts , des séances de cinéma , des bals, la fête au mois d'août... ainsi que de nombreuses parties de pétanque en nocturne...

LA PLACE DE L'ÉGLISE

La Place de l'Église est située au coeur du village, elle comprend naturellement :

_ Les Halles qui existaient au Moyen-age . Elles ont été endommagées pendant la révolution puis reconstruites en 1848.

_ L'Église construite au XIIe siècle , détruite en 1685, et reconstruite entre 1702 et 1715.

SAINT JEAN & L'EAU


Le Pont Neuf : Datant du XVIIe siècle. Il fut construit en 1787 s'est écroulé et fut reconstruit en 1824.
Saint-Jean du Bruel est traversé par l'une des plus belles rivières de France : la Dourbie. Il possède deux ponts qui franchisse la rivière  et un site touristique :  Noria la maison de l'eau.


A voir aussi :

*
Noria l'espace de l'eau
*
La Dourbie


Le Pont Vieux : Pont de type romain, à une seule arche qui enjambe la Dourbie, il date du XIIe siècle.


Cascade gelée l'hivers 2001

LES RUES

Rue de la Coutellerie : Elle doit son nom à l'existence d'une industrie de couteaux lors de l'occupation anglaise, pendant la guerre de "cent ans". De plus c'était la rue artisanale de St Jean.


Grand'Rue : Elles constituait une des portes d'accès au village . Au moyen-age st Jean était une cité fortifiée . En 1640 cette porte fut fermée et gardée pour défendre l'accès au bourg lors de l'épidémie de peste sévissant à Nîmes.

Rue des trois porches : En fait ils ont quatre. Ces porches faisaient communiquer les maisons dont l'entrée principale était sur la grand'Rue.

ET AUSSI


La Vierge
dominant le village


Le terrain de boule très fréquenté en été, où de nombreux concours de pétanque sont organisés.

Le parc, situé à coté du terrain de boule il fait la joie des petits enfants qui y viennent s'amuser.

L'Esplanade : Ancien foirail acquis en 1703. Il sert actuellement de terrain de jeux. Mais autrefois sur ce lieu paisible , le sang a coulé: un échafaud y a été dressé et la légende veut qu'à son emplacement l'herbe n'est jamais repoussé!

A VOIR : ST JEAN EN FETE
Annuaire